Etablissement primaire et secondaire Oron-Palézieux

Projets pédagogiques

Ecole à la ferme
Objectifs
A la ferme pédagogique, les élèves ont l’opportunité de développer leurs savoir-être, comme se centrer et apaiser son agitation, acquérir des outils pour cadrer son énergie, prendre soin de soi-même, soigner ses positions, respecter les règles, en classe ne pas se lever tout le temps de sa place, s’exprimer davantage sur ce que l’on vit, prendre des responsabilités et des décisions, améliorer sa relation avec ses camarades, travailler en équipe.
Les élèves vont également travailler plus spécifiquement sur les techniques directement liées à leurs difficultés d’apprentissage, comme structurer son écriture, améliorer son rythme de travail et son organisation, réaliser un projet, améliorer sa lecture et entraîner son expression orale, faire des progrès en calcul.
A tous, il est proposé une progression dans les activités avec les animaux basée sur l’acquisition de compétences ciblées, dont la maîtrise est certifiée par une image collée dans l’agenda, puis par un certificat de compétences à la fin de la période de trois mois.
Admission
Les candidatures sont proposées à l’équipe de soutien pédagogique (ESPO) par les enseignants, en collaboration étroite avec les parents et avec l’aval de la direction. Groupe de six élèves au maximum.
Durée, fréquence
Une à deux demi-journées par semaine (lundi et mardi matin), pour une durée de six mois. Cette mesure peut être reconduite.
Encadrement
Permanence : Catherine de Bourgues, enseignante spécialisée, maîtresse d’appui.
Caroline Scherer Delassue et Mélanie Gilliand, enseignantes généralistes.
Présence lors des deux matinées d’un adulte bénévole supplémentaire pour l’activité avec les chevaux.
Exemple de déroulement d’une matinée
  • Accueil des élèves et rappel des objectifs à atteindre dans le travail avec les animaux
  • Rappel des objectifs à atteindre pour chaque élève (point de sa situation à la ferme : progrès réalisés, points à améliorer)
  • Temps avec les animaux (à l’écurie, nourrir et mettre au parc les chèvres, les moutons, les lapins et les poules…)
  • Période de travail scolaire en accord avec les objectifs discutés avec les enseignantes
  • Récréation en contact avec les petits animaux (chiens, chats)
  • Activités accompagnées avec les ânes, les poneys et la jument
Lien avec l’école et collaboration
Entre enseignants : coordination de l’enseignement, échanges réguliers sur le déroulement et l’évolution du projet.
Pour l’élève : possibilité de partager avec ses camarades de classe son vécu à la ferme (présentations, questionnaires, visites…)
Contact avec les parents : informations régulières. possibilité de venir découvrir la ferme, sur rendez-vous, hors temps scolaire.
Constats

Avec l’aide du contact très étroit avec les animaux, les élèves se sentent vite à leur aise. Chacun trouve sa place dans le groupe et la présence des animaux montre le chemin d’un  savoir-faire avec les autres. Les progrès sont rapides et manifestes par rapport aux objectifs liés au comportement.

Beaucoup d’élèves progressent dans ce cadre face à certaines difficultés d’apprentissage scolaire. L’école à la ferme semble très propice à la réalisation d’un travail différent, facile à concrétiser avec un petit effectif. Travail du type « activité cadre » permettant d’aborder le travail scolaire d’une autre façon et de permettre à l’enfant de retrouver le sens profond de son métier d’élève.

L’école à la ferme permet aux élèves trop stressés ou tendus de se détendre, dans le but de gagner en sérénité dans le travail scolaire. Pour les élèves pris dans une spirale de difficultés scolaires croissantes, L’école à la ferme offre l’occasion d’être revalorisés et de retrouver élan et satisfaction dans les activités scolaires.